Emilie Caillon - créative, passionnée, caméléon
ACCUEIL BIOGRAPHIE PHOTOS DEMO TEMOIGNAGES COUPS DE COEUR BLOG CONTACT

COMEDIENNE, AUTEUR, REALISATRICE & COACH

BIOGRAPHIE

Timide mais passionnée, Emilie commence le théâtre à l’âge de 13 ans à la Compagnie du Répertoire, puis part étudier en province à La Baule où elle fait partie de 2 troupes, celle d’Yvon Michel et celle de Mireille Peignat.
De retour sur Paris, elle fait le Cours Florent et l’Atelier International Blanche Salant et Paul Weaver, en parallèle de ses études d’Art et Communication et ses études de Cinéma à Paris I, Panthéon Sorbonne.
En 2001, elle tourne dans «La véritésur Charlie» de Jonathan Demme.
Puis, elle obtient un DEA en Sciences de l’Information et de la Communication du CELSA, Paris IV, Sorbonne, grâce auquel elle coache des Institutionnels et les particuliers en prise de parole en public.
Elle enchaine avec l’écriture de son premier One woman show «Mauvaises(s) foi(s)» qu’elle jouera au Guichet Montparnasse pendant 2 mois.
Impatiente, avec l’envie que ça bouge, elle part jouer à Londres «Love x fifteen» de Rebacca Lenkiewicz m.e.s. par Aurélia Nolin, puis part vivre à Dubaï.
Après un stage caméra avec Irvin Kershner, elle décide de partir réaliser son véritable rêve : jouer à New York son one woman show en anglais. Après y avoir été l’assistante d’Aurélia Nolin, Larry Silverberg et Scott Williams au Row Theatre. Elle choisit ensuite de rentrer en France où elle trouve l’agent Monita Derrieux- Agence A, et tourne dans «Vilaine» de J-P Benes et Allan Mauduit et dans «Coco Chanel» de Christian Duguay, co-production internationale diffusée sur France2.
A l’occasion d’un stage avec Nora Habib et Pascal Louan, elle travaille avec Laurent Jaoui, Elisabeth Rappeneau, Jean Pierre Améris et Chantale Picault.
Depuis, elle développe beaucoup l’écriture et suit les 2 sessions de formation de John Truby sur «L’anatomie du scénario» et sur «Les genres». Elle travaille actuellement à l’écriture d’un long métrage.
Elle fait également quelques voix pour la télévision («Biotiful Planet» pour France 5, «Globe cooker» pour Canal+, «Les orphelins du paradis» France 2). En parallèle, elle enseigne l’improvisation, la Meisner et l’essence émotionelle à Acting International.
En 2011, Emilie réalise son premier court-métrage d’animation «WHAT’S LOVE? A Patate Love Story», projeté au Short Film Corner Cannes 2011.
En 2012, elle revient sur les planches dans «Funky Famille» de Franck Taillez au Théâtre Montmartre Galabru et retourne travailler à Londres à l’Actors Centre avec Caryll Ziegler et Niki Flacks.

Bilingue Anglais - Très bon niveau d’Espagnol