Emilie Caillon - créative, passionnée, caméléon
ACCUEIL BIOGRAPHIE PHOTOS DEMO TEMOIGNAGES COUPS DE COEUR BLOG CONTACT

COMEDIENNE, AUTEUR, REALISATRICE & COACH

COUPS DE COEUR

Jouer, le théâtre anglais (leur jeu, leur écriture et la scénographie), le chocolat, Jean-Paul Sartre, les jeux de mots, les voyages, surprendre, «Sunday» de Jonathan Nossiter, «Dans la peau de John Malkowich» de Spike Jonze, les spectacles de Robert Lepage, les livres de développement personnel et sur la créativité, les chats, les chakras, l’ayurvéda, le feng shui, la médecine douce, les remèdes de grand mère, «The eternal sunshine of the spotless mind» de Michel Gondry, dessiner, peindre, cuisiner, photographier, visiter des expos, marcher, Degas, Monet, Léger, Joachim Mogarra, marcher pieds nus dans le sable et jouer avec les vagues, le champagne, le yoga, l’Alexander technique, Feldenkraïs, Mathieu Kassovitz, comme acteur et réalisateur surtout pour «La Haine», parler anglais et espagnol, lire en anglais des livres sur le théâtre et le cinéma, découvrir, étudier, apprendre, les films documentaires sur la cuisine, Emil Nolde, ses nuages, transmettre, faire rire, changer, l’humour décalé de Stéphane Rousseau, «The Artist» et les «OSS 117», j’en ai pleuré de rire! Merci Michel Hazanavicius, croire en mes rêves, comprendre, Kandinsky, me perdre, Edward Hopper, Edouard Baer, Pierrick Sorin, André Derain, la joie, Paris, Rome, Madrid, le Moma, écrire, inventer, rire, le beurre demi-sel, les robes de couturiers et les costumes d’époques, les beaux tissus, Mathieu Boogaerts génial en CD, mais encore mieux sur scène, New York en hélico ou en limousine, Chaplin, the British Museum, The Actors Center, le centre Tapovan, le jardin du Luxembourg, Les Temps du corps, les arts martiaux chinois (taï chi, bagua), l’inattendu, les coïncidences, Dick Annergarn, M., Pauline Croze, Mélody Gardot, Bat for Lashes, Albin de la Simone, Le Festival du Film Américain de Deauville, Sundance Film Festival, Le Bois de Vincennes, l’île St Louis, Homer Winslow, Julia Cameron, John Truby, «La dramaturgie» de Lavandier, la cannelle, les pommes, les bananes, faire le marché et acheter chez le maraîcher, la qualité, Mark Rothko, la méditation, Michel Odoul, Gandhi, «De l’autre côté du désespoir» de Comte Sponville, Swami Prajnanpad, les feux d’artifices, les étoiles, regarder la lune, parfois y mettre un pied, être dans la lumière, aider les autres à devenir qui ils sont, écrire des lettres d’amour, rêver, boire du thé Chaï, participer à des projets, me faire coiffer et maquiller, rencontrer, la sincérité, la complicité, la sensibilité, la générosité, le courage, la curiosité, le pilates, les couleurs vives, les arc-en-ciel, nager, la spontanéité, le pragmatisme, l’esprit pratique, la simplicité, la spritualité, l’humour, les films américains indépendants, me transformer, les massages, les grands espaces, l’association Care, le bouddhisme, les films d’Howard Hawks, les horloges, «La règle du jeu« de Jean Renoir, les films de Jacques Audiard, «Sur mes lèvres», «Un prophète», «De battre mon coeur s’est arrêté», «What ever Lola wants» de Nabil Ayouch, Julian Moore, Julia Roberts, Clive Owen, Jude Law, Karin Viard, Catherine Keener, la série «Lost» avant qu’ils nous perdent!, Desperates housewives, les films d’Olivier Nakache et Eric Toledano, comme «Tellement proches» et «Intouchables», la cuisine japonaise et la cuisine libanaise, les comédies, les romances, la fantaisie,....